Climatisation 31

05.82.95.38.92

Focus sur les frais d’agence immobilière

Recourir à une agence immobilière est un moyen idéal qui permettra aux bailleurs et aux acquéreurs de gagner un temps précieux. En effet, les experts immobiliers s’occupent de tout. En contrepartie, l’établissement perçoit des honoraires.

Que faut-il savoir sur les honoraires des agences immobilières ?

Les honoraires des agences immobilières sont des frais supplémentaires à payer lors de l’achat, de la vente ou de la location d’un bien immobilier, tout comme la taxe foncière, la taxe habitation et les frais des notaires. Contrairement à ces derniers, il est à savoir qu’en France, les commissions des agences immobilières ne sont pas fixées par la loi. Par ailleurs, il varie généralement de 3 à 10 % selon le montant du bien. Plus la somme est élevée, plus ce pourcentage sera faible. Par contre, la grille tarifaire appliquée par l’établissement doit être affichée de manière visible et lisible dans les vitrines et les locaux.

Qui paie les frais des agences immobilières ?

Lors de la vente d’un bien immobilier, les honoraires de l’agence immobilière ne s’ajoutent pas au prix du marché. Ils sont déduits du prix du bien, donc ils sont supportés par le bailleur. Par contre, durant la signature de l’acte de vente, les commissions sont reparties entre le vendeur et l’acquéreur. En outre, dans un contrat de location, une partie des frais est prise en charge par le propriétaire du bien. Par ailleurs, les frais de la constitution du dossier, l’organisation des visites, la rédaction du bail ainsi que l’établissement de l’état des lieux sont à la charge des locataires.

Les frais des agences immobilières sont-ils négociables ?

Dans quelques villes où il y a une forte concentration d’agence immobilière, il est souvent possible de faire des négociations pour réduire les commissions. D’ailleurs, la présence des concurrents est toujours une bonne occasion pour s’ouvrir à une discussion. Par contre, si l’établissement refuse, les propriétaires des biens peuvent essayer de voir d’autres agences qui proposent des frais de structure réduits. En outre, lors d’une négociation sur les honoraires, les bailleurs doivent se montrer persuasifs, notamment si le logement en question a du mal à se vendre. Par ailleurs, s’il s’agit d’un bien de qualité, en centre-ville avec un mandat unique, il vaut mieux renoncer si l’agence n’accepte pas.

Quelques points de vigilance sur les agences immobilières

Lors de la vente ou de la location d’un bien immobilier, il est impératif de vérifier si l’agence immobilière choisie en est vraiment une. En effet, il y a certains établissements dont l’activité ne consiste qu’à vendre des listes d’annonces immobilières. Cela évitera aux bailleurs ou aux acquéreurs de perdre de l’argent. Par ailleurs, il est toujours recommandé de voir leur carte professionnelle. Mis à part cela, pour ne pas être arnaqué, aucuns frais ne doivent être payés avant la signature d’un compromis de vente ou d’un contrat de bail. Il se peut que des agences demandent aux bailleurs ou aux locataires de verser des acomptes ou de régler des loyers en avance, puis ils disparaitront.

Zone d'intervention (31)

Services (31)

Des prestataires du département, autres spécialités :

Liens promotionnels